Photographier des vitraux

Home/Photographier des vitraux

Photographier des vitraux

Photographier les vitraux.  Neuf astuces.

Photographier les vitraux. Neuf astuces.

Lors de vos voyages vous avez visité des Cathédrales et vous avez été émerveillé par les vitraux.  En regardant vos photos, vous êtes terriblement déçu.  Aucune d’entre elles ne rends justice à ce que vous avez vus de vos yeux.  C’est tout à fait normal.  Les écarts de luminosité entre les zones sombres et claires étant beaucoup trop grands.  La symétrie est disparue lors de la prise de vue.

Comment donc photographier les vitraux?

Neuf astuces pour photographier les vitraux :

  1. Prenez le temps de bien regarder le sujet à photographier.  Demandez-vous ce qu’il vous inspire.  Ce temps, avant la prise de photo, vous permettra de mieux saisir l’ampleur du travail qui a été fait par l’artisan et en respect pour ce travail vous prendrez votre temps;
  2. Les vitraux sont symétriques.  i.e. qu’ils ont une géométrie parfaite.  Si vous prenez la photo alors que vous êtes en angle avec ceux-ci, ils seront beaucoup moins intéressants.  Prenez le temps de vous positionnez à 90 degrés du centre  de celui-ci;
  3. Pour la même raison, ne pointez pas votre caméra vers le haut.  Si l’objet de votre photographie s’élève trop haut, reculer en gardant votre caméra à l’horizontale.  Vous éviterez les lignes de fuites;
  4. Si vous n’avez pas réussi à vous positionner parfaitement pour prendre la photo, ne vous gênez pas pour couper la photo et la redresser dans un logiciel spécialisé.  Pour ma part j’utilise Lightroom;
  5. Les écarts de luminosités ne peuvent être solutionnés qu’avec la technologie HDR.  Il vous faut donc prendre plusieurs photos identiques en sous-exposant et surexposant.  Un logiciel spécialisé vous aidera par la suite à assembler ces différentes images ensemble.  Je vous recommande NIK Software HDR Efex Pro 2;
  6. Suite à ceci, l’enjeu suivant est lié à la saturation.  Les vitraux, lorsqu’éclairés par le soleil à l’arrière vont produire une intensité de couleur beaucoup trop grande pour un appareil photo.  En réduisant la saturation, on obtient des images plus douces et plus riches.  Tous les logiciels de correction photo permettent de faire ceci;
  7. Prenez une photo d’une section pour vous permettre d’admirer les détails des portions les plus travaillés.  Cela mettra en valeur tout le travail fait par l’artisan;
  8. Si vous prenez plusieurs photos, il est indiqué de garder une photo du vitrail « en contexte » pour pleinement apprécier toute la scène où il se situait;
  9. En anglais on appelle les vitraux « Stained Glasses ».  Stained réfère au dégradés de couleurs causés par l’utilisation du plomb dans la soudure des différentes pièces ensemble.  Assurez-vous que vos photographies de vitraux illustrent cette particularité qui rend chacun d’entre eux unique.

Voilà quelques conseils utiles pour photographier les vitraux.

Pour ceux que HDR intimide, je ne peux faire autrement que de vous inviter à suivre ce tutoriel HDR.   Il est très bien fait et OUI, il est en Français.