Photo Animalière – Astuces de composition

Home/Photo Animalière – Astuces de composition

Photo Animalière – Astuces de composition

Astuces de Composition pour la photo animalière

Je vous présente une Aigrette.  Celle-ci est une aigrette blanche.  Lors de la saison des amours, les aigrettes comme celle-ci se parent de fine plumes tel que celles que l’on peut voir sur cette photo.  Pour le photographe animalier, la saison des amours est la belle saison!  Les efforts requis pour séduire l’être convoité et les parures qui y sont associés sont la source de très belles photos.  De plus, mâles et femelles sont beaucoup moins préoccupés par leur environnement.

Si vous planifiez du temps pour la photo animalière, la saison des amours est à considérer.

Voici quelques astuces de composition

Tous les animaux ont besoin d’eau.  Boire et manger font partie de leur agenda.  Il s’agit d’une autre facette dont vous devriez tenir compte lors de votre planification.  L’eau crée des opportunités intéressantes pour la photographie.  Pas seulement parce que la faune n’a d’autre choix que de venir à l’eau mais aussi parce que l’eau est rarement source de distractions.  De fait, l’eau vous en donnes double dans bien des cas grâce aux reflets de votre sujet.

Trouver l’eau et la faune viendra à vous!

Il est peu probable que la faune vient vous voir pour quémander une photo.  Dans les faits, votre seule présence constitue un obstacle pour la photo animalière.  Ainsi donc, utiliser un focale plutôt longue sur un boitier avec un capter réduit peut constituer une solution économique!  J’ai pris cette photo avec un Canon 7D.  Celui-ci est doté d’un multiplicateur de focale de 1,6 compte tenu de la taille de son capteur.  L’objectif Canon 300mm f/4L est donc devenu l’équivalent de 480mm.  Bien que cette Aigrette fût relativement éloignée, on bénéficie ici d’un gros plan sur un oiseau magnifique.  En étant en bordure de l’eau, j’avais une vue sans obstacle, à travers de l’étang sur un oiseau qui se trouvait à bonne distance!

Puisque la faune sauvage est « sauvage » pour se rapprocher de celle-ci et prendre de bons clichés, les focales longues sont à privilégiées.  Ce qui veut nécessairement dire l’utilisation d’un trépied et l’utilisation d’une sensibilité (ISO) plus élevé.  J’ai pris cette photo à 1/640 de seconde en utilisant une ouverture de f/4.  Mon appareil était fermement maintenu en place sur mon trépied.  Cela signifie une photo nette, même à grande distance.

Augmenter vos chances d’obtenir une photo nette en augmentant la sensibilité.  Oui, il se peut qu’il y ait un peu de bruit.  Pour ma part, je préfère un peu de bruit à une photo floue, et vous?

Leave A Comment