En macrophotographie, le point de vue fait la différence

Home/En macrophotographie, le point de vue fait la différence

En macrophotographie, le point de vue fait la différence

Macrophotographie - Zoom sur la macro avec créativité photoEn macrophotographie, le point de vue fait une grande différence!

En ce qui me concerne, macrophotographie rime avec intimité.  Vous êtes si prêt du sujet que vous ne pouvez faire autrement que d’être intime avec celui-ci.

La plupart du temps, nous prenons des photos du bon « profil » de nos sujets.  En ce qui a trait aux fleurs, il s’agit du cœur de celles-ci.  Cependant il y a tellement de facettes différentes à explorer!  Pourquoi ne pas montrer « toutes » leurs beautés?

Il s’agit ici d’une clématite tout ce qu’il y a de plus commun.  En ce samedi matin, armé d’un petit sécateur, elle et ses copines se retrouvèrent dans mon sceau avec un peu d’eau.  En route pour mon studio de macrophotographie.

Un studio pour la macrophotographie?

Quand je fais de la macrophotographie de sujets inanimés, mon studio est l’endroit que je privilégie.  Je peux contrôler la lumière, l’arrière-plan et mettre ma caméra sur un trépied.  Plus le facteur d’agrandissement augmente, moins il y a de lumière disponible.  De plus, garder la caméra immobile devient plus difficile.  Le moindre mouvement étant amplifié.  Avec la caméra sur un trépied et le déclencheur à distance, tout est tellement plus facile.

De retour à mon studio avec ma récolte du matin, j’ai commencé par prendre des photos des fleurs en disposant celles-ci dans un vase plus petit.  J’ai pris l’habitude de mettre la caméra en mode visée à l’écran et à regarder la représentation sur l’écran plutôt qu’à travers l’œilleton.  Avec la visée à l’écran, je vois ce que le senseur capte et je suis en mesure d’apprécier la profondeur de champ effective en fonction de l’ouverture sélectionné.

Comme d’habitude, je fais pivoter le sujet sur lui-même tout en regardant l’écran, essayant ainsi de trouver une composition différente, originale.  C’est ce faisant que j’ai pu apprécier toute la beauté de l’arrière de la fleur.

La simplicité a toujours le pas sur la complexité.  Un sujet simple, des formes claires et l’absence de distraction sont au rendez-vous dans cette représentation de la Clématite.  Le dégradé des couleurs entre le violet et le vert est très intéressant.  De toutes les photos prises en ce samedi matin, c’est celle que je préfère.

Cette photo est maintenant suspendue sur le mur de la chambre de ma fille.  À chaque fois que j’utilise Skype pour lui parler, je la vois et je me réjouis d’avoir pris la peine de la faire imprimer.

Prendre de belles photos est très valorisant.  Il n’y a rien de plus valorisant, cependant, que de voir son travail apprécié en grand format sur le mur de ses enfants.

Dites-moi, qu’avez-vous imprimé depuis le début de l’année?

Leave A Comment