Les Bisons et la Masse Visuelle

Home/Les Bisons et la Masse Visuelle

Les Bisons et la Masse Visuelle

Il est plutôt difficile de traverser le parc national Grand Teton sans voir un Bison.  C’est encore plus difficile d’en voir seulement un!  Ils déambulent dans le parc par groupe de 10, 20 voir plus encore.  Le Bison est le plus gros mammifère terrestre de l’Amérique du nord.  Dans le parc national ils traversent la chaussé sans même vous regarder.  Comme si le monder entier leur appartenait.

Dans cette photo c’est justement le Bison qui attire immédiatement notre attention.  On parle, dans ce cas, de « Masse Visuelle ».  Je ne parle pas de livres/kilogrammes mais plutôt de l’attraction respective des différents éléments dans la photo.

Les Humains ont plus de masse que les animaux.  Un visage souriant a plus de masse qu’un visage sans émotion.  Les portions claires nous attires plus que les sombres et les couleurs chaudes sont également très attirantes.  Ce n’est pas ici un ordre définitif ou strict.  Ce sont des règles de bases.  En regardant attentivement une photo vous pouvez surement dire ce qui attire le plus le regard.

Alors dans cette photo c’est tout d’abord le Bison, puis le champ de blés dorés et la volée d’oiseau qui ont le plus de masse visuelle.

Quand l’on regarde cette photo pour la première fois c’est le Bison qui attire nos yeux immédiatement.  Bien que le champ de blé soit doré, son uniformité à travers ce large rectangle en fait la scène dans laquelle le Bison évolue.  Si le Bison levait la tête et qu’il regardait dans notre direction, sa masse visuelle serait encore plus grande.

Cette notion de masse visuelle est cependant subjective et d’une personne à l’autre ce pourrait être différent.  Ceci dit, lorsque vous créez une image, vous pouvez utiliser les différents éléments de masse visuelle pour guider le regard dans un ordre précis dans l’image.  De cette façon, votre image retiendra l’attention plus longtemps.

Cet article très court ne prétend pas tout dire à propos de la Masse Visuelle et de son impact en photographie.  Pour en savoir plus, acheter le livre : “Drawing the Eye” de David Duchemin.  Pour 5$ seulement, David vous en mettra plein la vue!

Leave A Comment