Correction de perspective en photographie

Home/Correction de perspective en photographie

Correction de perspective en photographie

Perspective: Comment éliminer les lignes de fuite en photo d’architecture.

Nous avons tous été aux prises avec ce défi: photographier un édifice en hauteur et trouver la photo étrange.  L’édifice donnant l’impression de tomber par derrière.  Ce problème est constant. Lorsque j’ai voulu prendre une photo de la Basilique Notre-Dame de Montréal, je savais que cela représentait un défi.

Ce problème survient lorsque l’on incline l’appareil photo vers le haut pour obtenir tout le bâtiment dans le viseur.  Si on réussit à garder l’appareil à l’horizontal, la photo ne présentera pas ces lignes de fuite.  Ce sont elles qui donnent cette impression étrange.

Plusieurs solutions existent :

Objectif à décentrement et à bascule pour corriger la perspective :

Les objectifs à décentrement et bascule permettent d’éviter ce problème.  En gardant l’appareil à l’horizontal et en décentrant l’objectif vers le haut, l’image restera parallèle.  Le fait de décentrer l’objectif permettra de garder l’ensemble de l’immeuble dans la photo. (En fonction de la longueur focale, de la distance entre l’appareil et l’immeuble et de sa hauteur)

Ces objectifs sont onéreux.  Ils exigent une mise au point manuelle et se retrouvent généralement dans les mains de photographes spécialisées en photo d’architecture.  Le grand avantage de ceux-ci est de permettre d’utiliser au maximum la résolution du capteur.  Les transformations logicielles peuvent être source d’artefacts.

Correction de la perspective dans un logiciel tel que Lightroom :

On peut également confier à un logiciel le soin de redresser les perspectives.  Lightroom fait un très bon travail en ce sens.  Grâce à des algorithmes mathématiques, Lightroom va créer de nouveaux pixels qui seront insérés dans la photo.  Cela permettra à ces structures de prendre du volume.  Pour ce faire il faut prévoir que la déformation qui s’en suivra viendra éliminer une portion de la photo.  Il est donc important de cadrer beaucoup plus large que le sujet.

Autre inconvénient, ces pixels ajoutés ne seront jamais aussi bien que la réalité.  Pour une diffusion sur le Web, ça va.  Une impression grand-format peut laisser paraître des imperfections.  Dans ces deux cas, cela permet de créer une image correcte, sans déformation, alors que l’on est relativement près de l’immeuble.

Garder l’appareil à l’horizontal :

Garder l’appareil à l’horizontal est le moyen le plus simple d’arriver à ses fins.  Cela veut dire cependant s’éloigner de l’immeuble et utiliser un objectif de courte longueur focale.  La plupart du temps il devient très difficile de s’éloigner suffisamment pour garder l’ensemble de l’immeuble dans le viseur.  L’espace de même que de nombreuses distractions se retrouvent alors dans l’image.  Autre facteur à considérer, en gardant l’appareil à l’horizontal on perd donc 50% de l’image si on est au niveau du sol.  Il faudra recadrer et le capteur de 20 mpix ne nous donnera que 10 mpix suite à l’opération.

Lorsque l’on regarde une photo prise ainsi, on peut constater une compression de la distance entre les objets éloignés et plus rapprochés.  Comme si la photo avait été prise au téléobjectif. Lorsque l’on élimine presque 50% de la photo qui montre le sol à nos pieds, celle-ci donne une impression de distance et comprime la perspective.

À propos de cette photo :

J’ai pris cette photo en gardant l’appareil à l’horizontal et en m’éloignant.  Luxe que je pouvais me permettre puisque la très grande place devant l’immeuble était vide.  J’ai ensuite éliminé la plus grande partie de la photo en la rognant dans Lightroom.

Je dois avouer que j’ai tendu un piège à mes collègues du Club Photo.  En leur présentant la photo je leur ai demandé s’il s’agissait d’un objectif à décentrement ou d’une correction logicielle sans leur offrir le troisième choix.  Je m’en excuse…  Il  est difficile de faire la différence dans ce cas.  Le seul indice est le monument à Maisonneuve, situé au milieu de la Place d’Armes.  Celui-ci est bien visible à droite de la basilique.

En conclusion, lorsque vous pouvez vous le permettre, éloignez-vous et gardez votre appareil à l’horizontal.  Cela vous donnera une perspective différente de ce que vous avez l’habitude de voir.  À moins bien sûr que vous ayez un objectif à décentrement et bascule dans votre sac…

Leave A Comment