Arrière-plan en photographie

Home/Arrière-plan en photographie

Arrière-plan en photographie

Rôle de l’arrière plan en Photographie.

Un arrière-plan de qualité est vital en photographie.  Souvent, c’est souvent l’arrière-plan qui détermine si la photo sera un succès ou un échec.  C’est pourquoi il faut y accorder une attention particulière.

Dans cet article, je vous invite à prendre connaissance de l’interaction qui existe entre l’arrière-plan et le sujet.  Je vais couvrir plusieurs types d’arrière plan différent.

Je classe les arrière plan selon trois catégories:

  1. Le niveau de détail;
  2. Les couleurs;
  3. Le niveau de support.

Chacune des propriétés de ces catégories vont créer un impact sur l’interprétation de la photo.  Pour chacun d’entre eux, j’accompagne mon analyse d’une photo.

Niveau de détails:  Complètement hors foyer.

Ce niveau de détail demande une profondeur de champ très mince.  Pour atteindre un arrière plan aussi doux on doit utiliser une distance entre le sujet et l’arrière plan plus grande.  Un téléobjectif et une ouverture maximale peuvent également être requis.  Un arrière plan comme celui-ci aide à ce que le sujet se détache nettement de l’arrière plan et évite toute distractions.  Lorsque le sujet est particulièrement net et détaillé, cela renforce cette impression d’une troisième dimension.  De plus, la douceur de l’arrière plan contribue à l’esthétisme de l’image.  Sans distractions, toute l’importance est accordé au sujet principal.  Ce qui facilite la communication et l’interprétation de l’image.

Niveau de détails: Reconnaissable.

photography background: recognizable

Reconnaissable

En choisissant avec soin l’ouverture utilisée on peut obtenir un arrière plan reconnaissable.  l’objectif ici est de permettre à l’arrière plan d’ajouter de la valeur à la photo, de contribuer à l’histoire.  En utilisant la visée à l’écran, on peut obtenir une bonne idée du résultat final lors de la prise de vue.  Un des exemples classiques de cette technique consiste à laisser le conjoint en arrière plan mais reconnaissable alors que sa conjointe à l’avant plan adopte une pose pensive.  Elle nous donnera cette impression qu’elle pense à son amoureux.  Cette technique crée une impression d’intimité.

Niveaux de détails: Net

Photography Background: Clear and In Context

Niveau de détail Net qui supporte le sujet

Lorsque le niveau de détails est net en arrière plan, il contribue à l’histoire et aide à mettre le sujet dans son contexte.  Il n’y a donc pas de séparation entre le sujet et l’arrière plan.  Cette technique est courante en photographie de paysage. En photographie de rue il est également courant que toute la scène soit nette.  Dans certain cas, obtenir toute la scène nette, peut représenter un défi.  l’utilisation d’un grand angle et d’une petite ouverture aideront certainement.  Pour plus de sécurité, utilisez la visée à l’écran ou un outil comme DOF Master pour calculer l’ouverture requise compte tenu de la scène.  Lorsque j’ai besoin que l’arrière plan ajoute à mon sujet j’utilise ce type d’arrière plan.

En choisissant le niveau de détail approprié, vous aiderez votre sujet.  Vous pouvez mettre l’accent sur la séparation, l’intimité ou encore l’harmonie en fonction de votre objectif.

Les couleurs: Les couleurs complémentaires.

Photography Background: Blurred, Wheel of Colors

Opposition des couleurs

Les couleurs complémentaires contribue à créer une séparation entre le sujet et l’arrière plan.  C’est une bonne façon d’aider votre sujet à se détacher.  Cela contribue à créer une impression de profondeur.  Les couleurs complémentaires sont à l’opposé l’une de l’autre sur la roue des couleurs.  Un sujet colorés sur un arrière plan monochrome produirait également le même effet.  Lorsque l’on utilise la couleur, il faut se rappeler que les couleurs chaudes attirent le regard alors que les couleurs froides le repousse.

Les couleurs: Couleurs similaires.

Photography Background: Blurred, Wheel of Colors

Couleurs similaires

Comme vous pouvez vous l’imaginer, les couleurs similaires vont promouvoir l’harmonie et réduiront l’impression de séparation.  C’est que l’on observe notamment en photographie high-key (ou  low-key).  Cela aura également pour effet de permettre au sujet de se fondre dans l’arrière plan.  Les couleurs du même quadrant vont créer une impression de calme et de douceur.

Les zone claires et sombres de même que les couleurs chaudes et froides produiront des effets similaires sur notre interprétation d’une photo.  Un sujet dans des tons de bleus, avec un arrière plan incluant un coucher de soleil très saturés aura pour effet de créer une distraction importante et peut ainsi tuer le sujet.

Niveau de support: En harmonie avec le sujet.

Photography Background: Supporting the Subject

Arrière plan en harmonie avec le sujet

À moins de vouloir créer un inconfort, votre arrière plan devrait être soit neutre ou encore être en harmonie avec le sujet.  Un arrière plan en harmonie va contribuer à l’histoire et ainsi ajouter à la photo.  Ce support peut être direct ou indirect.  Un mécanicien, devant une auto qui aurait le capot relevé, constitue un support direct.  On comprends l’histoire immédiatement.  Le même mécanicien devant un mur recouvert de notes désordonnées est un exemple de support indirect.  C’est d’autant plus vrai si celui-ci a l’air épuisé.

Niveau de support: Neutre

Photography Background: Neutral

Arrière-plan Neutre

Un arrière plan uni, absent de détails ou encore complètement flou est considéré comme un arrière plan neutre.  Un arrière plan uniforme, comme un mur de brique fait partie de la même catégorie (à moins bien sûr que le sujet soit un poseur de briques).  Ce genre d’arrière plan, par l’absence de distraction, contribue positivement à la photos.  Difficile de se tromper avec un arrière plan neutre.  Ce type d’arrière plan ne cause aucune distraction et laisse toute la place au sujet.

Niveau de support: En opposition au sujet.

 

Arrière plan en opposition avec le sujet

Arrière plan en opposition avec le sujet

Lorsque le photographe choisi un arrière plan en opposition avec le sujet, son intention est claire.  Il désire créer un inconfort, une impression qui va durer.  Lorsque le regard que l’on porte sur la photo nous force à nous interroger et à essayer de comprendre, on peut dire que la photo est réussi.  Ces photos sont habituellement conçu dans le but de provoquer cette attention soutenue.

Un autre scénario peut se produire en photographie de rue lorsque le sujet se retrouve dans un lieu qui ne lui correspond pas.  Ces photos, étranges parfois, s’enregistre plus intensément dans notre mémoire.

Conclusions

À partir de maintenant, lorsque vous prenez des photos, prenez le temps d’étudier votre arrière plan et demandez vous qu’est-ce qui fonctionnera le mieux en relation avec votre sujet.  De la même façon, lorsque vous regardez des photos, prenez le temps de vous demander si l’arrière plan contribue positivement à la photo.

A propos de votre arrière plan

Celui-ci peut tuer votre photo ou encore en faire un petit bijou.  Que souhaitez vous dire avec votre photo.  Comment l’arrière plan peut-il contribuer à votre message.  Vous avez deux pieds, vous déplacer un peu à droite ou à gauche peut faire une grande différence.

Faire une photo c’est prendre des dizaines de décisions qui auront un impact sûr ce qui sera inclus dans cette image rectangulaire en deux dimensions que vous produisez.  Vous êtes responsables de tout ce qui est inclus dans l’image…  À moins bien sûr qu’au lieu de faire de la photo, vous vous contentez de prendre des photos!

Leave A Comment